Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 16:51
Madame, Monsieur, chers amis,
Pour consulter le programme, rien de plus simple, allez sur la droite de ce blog et dans la rubrique "La première fête de la soupe" cliquez sur le programme.
Pour plus d'informations nous sommes au 02 33 54 24 79.
A bientôt,
Laurent Porée, Président 
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 13:38
Nous avons le plaisir de vous présenter notre premier bouillonnement d'idées.
Mange ta soupe ! vous proposera la première fête de la soupe en Basse-Normandie. Cet événement atypique construit comme une bonne soupe proposera différents temps consacrés à l'éducation à l'environnement, la santé, la solidarité, convivialité et l'éco-responsabilité. Nous espérons que ce petit plat viendra à l'entrée de l'hiver réchauffer un peu plus les coeurs.

"Prendre soin de la terre, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la stabilité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit ". Pierre Rabhi dans le "Nouveau consommateur" - février-Mars 2009

"Comme dans tout système, il faut sans doute arriver à une apogée, puis à une catastrophe, pour se décider à agir. Nous y sommes. On ne peut pas revenir en arrière, mais on peut changer de direction, notamment en retrouvant la fonction naturelle du village - qu'on trouvera aujourd'hui dans les quartiers, les associations, les clubs - pour créer du lien entre les gens. En étant attentifs aux enfants, sans les étouffer, pour leur donner confiance en eux et donc à l'avenir. En fait je pense que si l'humanité veut survivre, elle n'a pas le choix : il faut réapprendre à vivre ensemble au lieu d'avoir peur les uns des autres ".  Boris Cyrulnik - Dans le "Nouveau consommateur" - nov/déc 2008

Plus d'infos : mangetasoupe@neuf.fr
 
Repost0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 00:30
Repost0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 23:58
   

Bien que son berceau soit carentanais, Mange ta soupe projette d’étendre ses actions en direction des territoires voisins et de travailler en partenariat avec tous ceux qui partagent ses préoccupations et ses ambitions, développant d’autres supports et approches dans les nombreuses communes du parc naturel régional. S’appuyant sur une identité paysagère et culturelle, Mange ta soupe entend stimuler et faciliter des actions individuelles ou collectives en faveur du développement social, éco-environnemental et culturel local, sur un espace étendu, correspondant grosso modo au « col du Cotentin ». 

Le dossier complet ici (archive 2009)

Repost0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 18:20
Sans doute d’abord parce que ses initiateurs sont Carentanais ! Mais aussi parce qu’ils ont ressenti le besoin de faire quelque chose aux regards des spécificités du territoire. Le projet ne tombe pas comme un cheveu… sur la soupe.
Des nécessités : Une proportion importante de la population rencontre des difficultés socio-économiques, et la solidarité locale est une nécessité. Des structures institutionnelles (antenne locale du conseil général, CCAS communal et épicerie sociale…) et des associations œuvrent pour réduire les effets du chômage et de la précarité. Pour autant, l’association n’entend pas rétablir les soupes populaires ! Au contraire, il s‘agit de revaloriser l’image de la soupe et l’estime de ses consommateurs. La soupe est davantage un prétexte pour partager et échanger qu’un plat conseillé.  
Sur le plan du développement durable, la gestion des déchets est une préoccupation depuis 1998 avec la mise en place d’une collecte sélective des déchets. Des mesures de sensibilisation vers les écoles et une communication régulière vers le reste de la population visent à améliorer davantage cette première étape du recyclage. Le traitement des ordures ménagères est aujourd’hui géré dans le cadre d’un syndicat mixte et ses responsables s’appliquent à convaincre la population de réduire le volume de ses déchets. Au niveau communal, un pas supplémentaire a été franchi avec l’adhésion récente à la charte pour un développement durable du territoire du parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.
Des opportunités : Carentan est au cœur d’un espace rural particulier, les marais du Cotentin.  Principale ville du parc naturel régional (population municipale : 6 631 habitants à ce jour), elle a vocation à accueillir les amateurs d’espaces naturels et à transmettre un patrimoine remarquable. C’est aussi une cité qui par le passé a du sa prospérité aux produits de la terre (le lait et le beurre, la viande). Aujourd’hui encore l’industrie agro-alimentaire occupe une place importante dans l’économie locale.
Célébrer la soupe à Carentan n’est donc pas incongru. Par ailleurs, Carentan bénéficie d’une situation très favorable, en termes d’accessibilité. Station sur la ligne Paris-Cherbourg, étape sur la RN13 ne peuvent que faciliter l’afflux de gourmands curieux.
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 22:36
Les membres de « Mange ta soupe ! » ont l’ambition d’œuvrer à l’amélioration des relations sociales et de certains comportements quotidiens en entreprenant des actions autour de l’univers de la soupe, particulièrement lors d’un temps fort de plusieurs jours, la Fête de la soupe, à l’entrée de l’hiver. A l’image du modèle alimentaire français qui accorde une place prépondérante au plaisir, au bien manger, au partage et à la convivialité, l’association veut s’appuyer sur la dimension collective et sociale du souper pour déplacer des frontières, tisser des liens, éveiller des réflexions. Comme lors de la composition d’une soupe, l’association ajoute les ingrédients les uns aux autres : convivialité, festivité, solidarité, responsabilité, découverte, tolérance, épanouissement. Véritable bouillon de cultures, la Fête de la soupe, doit favoriser les rencontres, révéler les individus, imaginer l’avenir.
 
 
 Le dossier complet ici (archive 2009)
 
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 22:32
La soupe est un plat universel et intemporel. Toutes et tous ont gouté la soupe, certains s’y sont même adonné goulument croyant lui devoir des centimètres en plus. D’autres l’ont fini péniblement pour gagner le droit au dessert. D’autres encore ont appris à écrire de nouveaux mots en alignant sur le rebord de l’assiette les lettres en vermicelle qui épaississaient leur soupe... qui refroidissait. Nous avons tous des souvenirs de soupe. La soupe appartient à un univers familier et convivial. Consommée quotidiennement ou à l’occasion des grands froids, la soupe rassemble les gens, elle réchauffe au propre comme au figuré. La soupe est un mets simple, populaire et au coût modique. Tous peuvent la préparer, à condition d’y consacrer un peu de temps, point n’est besoin d’être toqué.
 
 
 
 Le dossier complet ici (archive 2009)
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 17:00
Ni société secrète, ni confrérie de gourmets, « Mange ta soupe ! » est une jeune association (annoncée au Journal officiel le 29 novembre 2008) qui ne se prend pas au sérieux mais veut pourtant jouer un rôle civique sur le territoire des marais du Cotentin, en célébrant la soupe. « Mange ta soupe ! », cet ordre raisonne encore aux oreilles de quelques-uns et n’évoque pas forcément des instants heureux. Plutôt soupe à la grimace. Le choix de cette injonction parentale pour désigner notre association est volontairement interpellateur et révèle notre désir d’œuvrer en humour. A l’inverse du ton directif retenu, l’association veut inviter toutes les personnes et associations à collaborer, ouvrir des champs de réflexion sans imposer de réponses, permettre de goûter, d’aimer ou pas, et garantir la liberté de chacun.
 Le dossier complet ici(archive 2009) 
 
  
 
Repost0