Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 23:52

Les 23 et 24 octobre retrouvez à Carentan, à la maison de l'action sociale et de l'emploi,  sur la place du Valnoble, à la bibliothèque, au théâtre, à la salle des fêtes, à la maison du Parc Régional des Marais du Cotentin et du Bessin... de nombreuses activités autour de la soupe. Santé, éco-responsabilité, environnement, solidarité, convivialité sont les grand ingrédients de ces rendez-vous salués unanimement par la presse locale et régionale.

 

Un concours de soupe, des expos, ateliers pour les petits et les grands, dégustations sous les étoiles, un marché du terroir, repas et veillée, musique, livres, bar à soupe, contes, petit déj' bio... avec de nombreux invités : Stéphane Marie, Périco Légasse,  Dominique Louise Pélegrin, Claude Londres, Marie-Laure Tombini, Sabine de Lisle, Sylvia Perez-Vitoria, Françoise Spiess, Vanessa Hié... et côté musique : La Loure, La fanfare Magic Nigun Orkestar et les Ecraoulettes. Tout cela est dans le programme que vous retrouverez sur nos sites ou à télécharger dans le menu à la simple rubrique "second couvert de Mange ta soupe !".

 

A vous de jouer pour vous organiser un week-end, dès 10h30 samedi, atypique et totalement unique !

 

Photo-de-Une-de-la-Presse-de-la-Manche-du-25-10.jpg

Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 06:58

Affiche-contre-toute-attente-copie-1.jpg

 

 

Pour terminer cette semaine avec couleur, tendresse, poésie et en famille, nous vous proposons de venir à 20h30 au théâtre de Carentan pour assister à la représentation de la pièce de théâtre "Contre toute attente".
"C'est tonique, plein d'inventions... le rire n'est jamais loin, la tendresse toujours là. C'est une heure de pur bonheur." Ouest-France / 20 avril 2010

Pour la modique somme de 2 euros.

 

Contre toute attente - Cie Amaprose

20H30 (spectacle suivi d'une soupe préparée par des enfants). TARIF UNIQUE : 2 euros

 
Tout public et à partir de 6 ans

Lorette passe l'après-midi à la décharge municipale. Apparemment, elle attend. Samuel a envie de croire qu'elle l'attend, lui. Mais voilà, Lorette est contre toute attente : attente des prochaines notes, attente des anniversaires, attente du lendemain. Y a-t-il autre chose qui pourrait rompre ce calvaire ? Lorette cherche et Samuel est prêt à l'aider. En... attendant, ils se parlent... Corinne Fleurot nous invite à un dialogue subtil sur l'ennui et la seule manière de l'éviter : le pouvoir des mots et de l'échange.
Une Fable écologique, d'amour, d'humour et de poésie, dans un décor-dépotoir qui est aussi un lieu magique, entre deux amis d'enfance en marche vers l'âge adulte.

Texte Corinne Fleurot (Édition L’école des loisirs).

Avec : Dominique Boisjoly, Marie Bisson
Régie et Mise en scène Gérald Frémont
Durée 1h15
Photographies : Yann d’Annovil

Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 00:09

La longue mais captivante intervention de M. Séralini (professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen, président du conseil scientifique du CRII-GEN) à l’issue de la projection du film Severn au cinéma de Carentan nous conforte dans nos efforts pour promouvoir une alimentation produite sans trop d’outrages à mère nature. Entre des interventions de portée planétaire au Japon, en Inde ou Etats-Unis, Eric Séralini a pris le temps d’éclairer quelques dizaines d’habitants des marais du Cotentin sur les vertus d’une polyculture extensive, les dangers de la marchandisation des OGM, les enjeux d’une science indépendante et contradictoire. Plus d’un buvait ses paroles, supait ses arguments et trempait dans ses convictions. Moi qui ne suis pas un béat de la décroissance, un adversaire de la consommation, un partisan du repli, un obsédé des risques sanitaires, un faucheur d’OGM, un végétalien sincère, un ayatollah de l’écologie, je voyais pourtant bien des choses s’organiser, ce soir là, autour de mon assiette de soupe.

La soupe, ce mets planétaire, commun à toutes les nations, riches ou pauvres, dominantes ou oubliées, illustre à lui tout seul le mode de développement que nous voudrions diffuser autour de nous.

a123_10.jpgA elle toute seule, une assiette de soupe est souvent la révélation de la biodiversité. Cette biodiversité si précieuse aux équilibres, si précieuse à l’homme, si précieuse à l’économie. Une soupe réunit toutes sortes d’aliments, de condiments que l’on choisira en fonction des ressources locales et saisonnières.  

A elle toute seule, une assiette de soupe permet de poser le problème des atteintes à notre environnement, en particulier celui du réchauffement climatique. La provenance des ingrédients de ma soupe, mes choix de consommateurs ont-ils des retombées raisonnables ?  

A elle toute seule, une assiette de soupe est souvent un gage de santé. A condition d’être composée d’aliments sainement cultivés, la soupe éloigne le spectre de ces innombrables maladies dont la propagation est sans doute liée à nos modes de vie et d’alimentation.

A elle toute seule, une assiette de soupe peut être le remède à la question de la faim dans le monde. La crainte du manque de ressources alimentaires face à l’accroissement démographique mondial (9 milliards en 2050) et surtout à l’occidentalisation des modes de consommation peut s’évanouir devant une assiette de soupe. Mets souvent à base végétale, la soupe permet d’éloigner le risque de surconsommation de viande et le gaspillage des terres agricoles, trop largement consacrées à l’alimentation des animaux des sociétés industrialisées plutôt qu’à celle immédiate des hommes pauvres. Le gâchis des protéines végétales pour obtenir une malheureuse protéine animale doit être dénoncé autour d’une assiette de soupe.

A elle toute seule, une assiette de soupe symbolise la nécessaire solidarité entre les locataires de la planète. Ce plat se partage, se distribue. Il est commun à tous les convives et une fois la soupe versée, le creux de mon assiette ressemble tant à celui de mes voisins.

Biodiversité, responsabilité, santé, satiété et solidarité, voilà cinq ingrédients d’une soupe que l’on voudrait plus largement populaire.

 

Olivier Jouault

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 21:51

Cet après-midi, jeudi 21 octobre, une fée s'est penchée sur Carentan. EPHAD1

21 enfants ont répondu à l'invitation des résidents de la maison de retraite de venir goûter la soupe qu'ils avaient préparée avec toute l'équipe de professionnels qui les encadrent et M. Marie, chef cuisinier. Un chef qui soit dit en passant ne compte pas son temps et ses efforts pour éduquer à la gastronomie et révèler les saveurs ignorées ou oubliées, puisqu'il est déjà intervenu devant les maternelles et les primaires des Hauts-Champs. Les résidents de l'EPHAD de Carentan ont donc préparé une soupe, non, deux, une salée et une sucrée, qu'ils ont offert aux collégiens.

Mais comme tout invité qui se respecte n'arrive jamais les mains vides, nos jeunes gourmands ont apporté des contes qu'ils avaient mixés avec des recettes de cuisine durant des heures de français, sous la cuillère de Christelle Carabeufs.

Ils ont donc lu leurs surprenantes créations devant les résidents. La salle était joliment décorée pour l'occasion, fruit (plutôt légume !) d'un travail de plusieurs jours. Au mur, des textes faisaient état des souvenirs des personnes âgées en matière de repas, de cuisine, de soupe. Car à l'hôpital de Carentan on en s'est pas contenté d'éplucher des légumes et de regarder un chef officier, grâce aux animatrices ont a convoqué sa mémoire, on a confectionné des décors.

Les contes lus, les enfants ont pu goûter les deux soupes. Une soupe de céléri rave réhaussée d'une chantilly au foie gras... il fallait oser ! Et cela fut concluant, certains réclamant du rabiot avant même que tous les résidents soient servis à leur tour. Puis ils savourèrent une soupe de poires parsemée de croutons de pain d'épices. Ils se régalèrent.

Vint ensuite l'heure de l'au revoir. Les collégiens sont repartis heureux, heureux d'avoir lus leurs oeuvres, heureux d'avoir rencontré des personnes âgées, heureux d'avoir goûté à des soupes aussi improbables que celles qu'ils avaient mobilisées pour écrire leurs contes mixés. Cette collaboration qui enchanta tout le monde n'est peut-être qu'un premier jalon d'une coopération plus étroite entre deux générations qui ont tant à s'offrir. La gastronomie joua ici un rôle essentiel de relai, car la gourmandise et le plaisir gustatif qui n'ont pas d'âge furent le dénominateur commun à toutes les personnes en présence. Merci à M. le directeur de l'hôpital d'avoir permis cela, merci à tout le personnel de l'hôpital, merci aux résidents, merci et bravo à M. Marie qui a fait apprécier le goût du céléri rave, merci à Melle Carabeufs qui a imaginé et réalisé en un temps limité cette séquence pédagogique mémorable, merci aux élèves pour leur application et leur gentillesse. Merci à la fée qui a permis que tout cela se réalise.

Olivier Jouault

 

Si vous vous voulez lire les contes mixés, rien de plus facile. CliquezICI.

 

SDC18036.JPG

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 00:57

Les planches originales de son magnifique livre "La fabuleuse cuisine de la route des épices" (livre écrit par Alain Serres et publié au Editions Rue du Monde) sont présentées à la bibliothèque municipale de Carentan. 

 

SDC17917.JPG

 

Vanessa Hié proposera un atelier illustration exceptionnel à la maison du social et de l'emploi à partir de 13H45 le samedi 23 octobre. Elle proposera en amont un sympathique vernissage vers 11H/11H30 à la bilbiothèque municipale.

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 00:52

SDC17926.JPG

 

Les légumes du jardin solidaire de Carentan seront utilisés vendredi à l'atelier géant des minis tockés !

 

171 enfants viendront pour participer à ce joyeux bouillonnement !

Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 00:17

... et merci à Jacques Perrotte, Bertrand Goulet et leurs collèges pour ce joyeux direct réalisé à 18H43 autour d'une soupe, avec le fameux groupe les Ecraoulettes, dans le jardin de la maison du Parc Régional des Marais du Corentin et du Bessin.

SDC17948.JPG

SDC17963.JPG

SDC17990.JPG

SDC17992.JPG

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 23:11

... nous serons en direct sur France 3 Basse-Normandie vers 18h43. En direct de la Maison des Ponts d'Ouve du Parc Régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Ensuite nous vous donnons rendez-vous à 19H30 pour le ciné-débat inaugural avec le film "Severn, la voix de nos enfants" en avant première nationale. Début de la seconde édition de "Mange ta soupe !".

 

severn balancerock

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:32

... à la maison du social et de l'emploi le dimanche 24 octobre en début d'après-midi !

SDC17880.JPG

LES ECRAOULETTES
Musique traditionnelle : française, irlandaise et Europe de l’Est.
Dimanche 24 octobre – après-midi – Maison de l'action sociale et de l'emploi.

Des gens des quatre coins du Cotentin entre mers, mielles, monts, landes et marais....qui de fil en aiguille devinrent écraoulettes réunis sur le banc autour du poêle lors des fraiches soirées d'hiver...dans le port de Carentan.
Le plaisir de se retrouver, de faire de la musique ensemble, de progresser les a réunis.  Petit à petit, au fil des demandes, est venu le plaisir de partager la musique avec d’autres et aussi de faire danser.

http://www.myspace.com/ecraoulettes

Francis Vautier : percussions, ukulélé
Yves Pilon : guitare, mandoline
Jonathan Thiery-Collet : guitare
Yann Mouchel : flûtes
Jean -Marc Lefèvre : accordéon diatonique
Anne Maheux : accordéon diatonique
Séverine Stauth : accordéon diatonique
François Streiff : violon
Martin Pilon : violon

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:29

affiche-expocarentan.jpg

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:16

SDC17890.JPG

«  Le logement économe »…

SDC17891.JPG
Une exposition présentée du 18 au 24 octobre à la maison de l'action sociale et de l'emploi de Carentan
De la cuisine à la salle de bains, « le logement économe » expose toutes les astuces pour éviter de gaspiller l'eau et l'électricité. Exposition autour des économies d'énergie et l'amélioration de l'habitat organisée par le SDEC, le syndicat départemental pour l'électricité du Calvados, le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin et la Maison de l’Action sociale et de l’Emploi de Carentan.

SDC17893.JPG

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:12

Pour venir à Carentan il y a le train, la nationale 13, le covoiturage et pour cela voici un site partenaire tout à fait intéressant : http://www.covoiturage-basse-normandie.fr/evenement.php?ID=21e3c4ea4783c4f54790fe334b8211b7

 

Repost0