Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 11:33

L'occasion était trop belle, une fois de plus, pour que les professeurs du collège Gambetta ne profitent pas de la nouvelle édition de Mange ta soupe ! pour davantage mobiliser leurs élèves dans leurs apprentissages.

Deux exemples concrets : 

-Anne Catelain, professeur d'anglais, encadre un travail autour de Carl Warner, photographe anglais qui crée des paysages alimentaires à partir de fruits, de légumes, de viandes, de poissons, de fromages, etc  (vocabulaire des aliments utilisés, mise en page, description des photos - chaque groupe dispose d'une photo que les autres ne voient pas et doit leur décrire).

 Warner.Foodscapes.jpg 

Pendant les vacances, les collégiens vont réaliser leur propre paysage avec les aliments de leur choix (dessinés ou non), puis à la rentrée, présenter leur travail. Un autre travail autour de la gastronomie (si, si !!) et de la cuisine anglaise a été engagé (titre du travail qui en dit long sur le contenu :"say no to stereotypes"). On poursuivra avec un livre de recettes de famille écrit par les 4èmes de la section européenne et enfin un petit sketch au restaurant scolaire.

 

Découvrez ici l'oeuvre de Carl Warner à l'adresse suivante.

 

 

 - histoires_minute.jpgAvec Claire Busquet, professeur de français, les élèves de 6ème ont imaginé des histoires farfelues à base de légumes et fruits à la manière de Bernard Friot, auteur de livres jeunesse, particulièrement de Encore des Histoires minutes. Ce travail fut l'occasion également de rencontrer les élèves de la classe de Mme Bernard à l'école des Roseaux, dans le cadre de la liaison Primaire-Collège.

 

Quelques extraits de la récolte 2012 :

    

Comment je suis devenu un petit pois vert !

C’est l’histoire de trois petits pois verts dans un frigidaire. Le premier fait la taille d’un yaourt, le deuxième, la taille d’un navet et le troisième, la taille d’un mixeur. Quant à moi, je ne suis pas plus épais qu’un mouchoir en papier ! Mais moi, au moins, je ne suis pas vert!Enfin, pas encore !

Un jour, en ouvrant le frigidaire, que vois-je ? Les trois petits pois en pleine fête ! Chacun porte une paire de botte, une paire de lunettes de soleil, un manteau et un chapeau. Ils me défient de prendre de la peinture verte, de m’en recouvrir et de sauter dans le frigidaire et de rentrer dans une boîte de fer pour les rejoindre ! Moi, j’adore les défis ! « Chiche ! » je leur dis ! J’ai beau être épais comme un mouchoir en papier, moi, faut pas me chercher ! A la une... à la deux... à la trois... me voilà ! C’est comme ça que je me suis retrouvé dans le frigidaire... Et c’est pas rigolo !

Vincent Rémy, 6e 3

 

 

Trois petits pois

(Une histoire qui ne tourne pas rond)

 

C’est l’histoire de trois petits pois.

Ils portent trois chapeaux, trois paires de bottes, trois manteaux noirs ainsi que trois paires  de lunettes de soleil ! Un jour, les trois petits pois décident de se promener en ville. Ils entrent chez Picard. Et là, ils ne peuvent résister : ils ouvrent le réfrigérateur et… ils y plongent ! Ils trouvent un yaourt et un navet. En refermant le réfrigérateur, ils emportent aussi un mixeur et des fruits pour faire un dessert et le manger.

Ils prennent un mouchoir en papier pour essuyer leur bouche ! Puis, ils trouvent une boîte en fer et de la peinture verte fluorescente ! Ils se jettent dans la peinture verte fluorescente et deviennent tout vert fluorescent ! Ils ont eu une journée remplie, alors ils vont dans une boîte en fer et vont dormir.

 

Kimberley Valognes, 6e 3

 

 

Fée

 

Lucie a une grand-mère qui raconte très bien les histoires. Comme tous les vendredis soirs, Lucie est confortablement installée dans le canapé du salon sous le lampadaire et grand-mère lui raconte une histoire de fée ; «  Il était une fois, une petite-fille qui voulait transformer une chaussette en citrouille... » commence grand-mère. Lucie sent qu’elle va adorer cette histoire. Et grand mère continue : «  La petite-fille prit alors une baguette magique, mais elle se trompa de formule et au lieu de transformer sa chaussette en citrouille... la chaussette se transforma en ...lampadaire ! »

Lucie regarde sa grand-mère qu’elle n’aime pas trop et soudain il lui vient une idée...

Elle se précipite dans sa chambre, s’empare de son costume de fée qu’elle a eu à noël et se munit de sa baguette magique ! Elle dévale les escaliers, se rend dans le salon où sa grand-mère est toujours en train de lire l’histoire. Elle se met à crier : «  Par le pouvoir de ma baguette magique, que ma grand-mère soit changer en citrouille ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Une grosse citrouille trône sur le canapé !

Mais Lucie ne s’arrête pas là ! Elle se rend dans la cuisine, allume une plaque électrique, sort une grande casserole !

Et oui... Lucie adore la soupe de Citrouille !!!Pas vous ?

Killian Cardet et Eddy Leprovost, 6e 3

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires